Cryder

M.A.N.D.Y

Manuel Nieto « aka » manolo, s’est construit, depuis une quinzaine d’années, à l’écart des sentiers battus & stéréotypés de la nuit lausannoise, une identité musicale forte, originale et sans concessions, ceci à l’image du club mythique lausannois « La Ruche », dont il est l’un des dj’s résident depuis 2012, jusqu’à sa fermeture, à fin 2016. C’est tout naturellement que Ramon Lorenzo « aka » Franky du célèbre duo « Adolpho & Franky » & propriétaire de la Ruche, lui accorde sa confiance afin de continuer l’aventure au Folklor Club, nouveau haut lieu de la scène underground à lausanne.

Insatiable digger et selector passionné, il passe l’essentiel de son temps dans la cave de La Ruche à ripper les vinyles oubliés par les dj’s venus s’y produire, et ce, à l’insu des propriétaires, se nourrissant exclusivement de Toffifees et de Hierbas d’Ibiza. Il s’est ainsi forgé une culture musicale aussi pointue que groovy et une bonne réputation d’ours mal léché. Lorsque les propriétaires de La Ruche découvrent le pot aux roses et sa cachette souterraine, ils décident de lui donner sa chance, impressionnés par tant de persévérance.

Sa timidité mal refoulée le poussera dans un premier temps, à s’affubler de divers comparses pour monter sur scène. On le verra rayonnant dans le duo « P.A.K.A. », qu’il créa avec son ami Benjamin Gueret « aka » Benito de « Los Wenamigos », puis imposant dans « Lowrel & Hardy » avec Ben Larsen, et fidel à lui même dans « Coquoz & Bedaud », duo qu’il partage avec Shoko de temps à autres à ce jour.

Désormais décomplexé, c’est seul, que manolo se produit face au public, avec une sélection musicale des plus deep & minimal, voir micro-house, mais toujours très groovy & sexy ! Sans oublier biensur, au fond de son flight-case, une bouteille de Hierbas d’Ibiza et une boîte de

Toffifees, juste au cas où…